Suleiman, agriculteur

Suleiman n'a plus besoin d'aide financière. 
Nous restons cependant très proches de lui et continuons de publier régulièrement de ses nouvelles !

  • Avant la guerre

    Suleiman est producteur d'olives et de dates dans l’oasis de Palmyre, une cité datant de plus de 2000 ans av. JC. Son jardin est un véritable havre de paix, qu’il aime faire découvrir aux gens de passage. Son accueil et sa générosité sont légendaires, de nombreux touristes se souviennent s'y être arrêté le temps d'un thé ou d'une dégustation de dates.

  • Mai 2013

    Avec la guerre, Suleiman se retrouve sans revenus, son jardin ayant été ravagé par des obus et le gouvernement ne fournissant plus la région en eau.

  • Décembre 2013

    Suleiman reçoit 1000€ grâce à Nazra. Il achète un troupeau de moutons (65 têtes) qu'il pourra ensuite revendre à un meilleur prix.

  • Juin 2014

    De moins en moins de revenus

    Suleiman vend ses derniers moutons. Il doit trouver une nouvelle source de revenus.

    Il accepte donc des emplois de charpentier, bricolages en tout genre mais il y a peu de chantiers dans la région...

  • Mai 2015

    Daech vient de s'emparer de Palmyre.

    Suleiman - que nous avons eu par téléphone le 16 mai dernier alors que Daech n'était plus qu'à 2 km de la ville - disait entendre les affrontements de chez lui et avouait être peu rassuré.
    Il n'a cependant pour l'instant pas souhaité partir, ayant la possibilité de cultiver quelques légumes sur sa propriété et craignant de se trouver une situation plus précaire encore s'il s'exile.
    Nous essayons de le joindre tous les jours depuis le 21 mai dernier... sans succès.

    Pour en savoir plus: France 24

  • Juin 2015

    Suleiman doit partir

    Nous venons de recevoir des nouvelles de Suleiman par son plus jeune frère, qui a réussi à quitter la ville. La situation à Palmyre est 'très très difficile' nous dit-il. Il ne s'étend pas sur le sujet, les communications étant surveillées et la ligne étant mauvaise. 

    Suleiman compte le rejoindre dans les jours qui viennent. Ils n'ont ni famille ni revenus, nous tâcherons donc de les aider à la hauteur de nos possibilités. Merci d'avance pour votre soutien !

  • Août 2015

    Suleiman est sain et sauf !

    Il a réussi à regagner une ville dans le nord de la Syrie et cherche désormais un toit ainsi qu'un moyen de subsistance. 
    S'il ne trouve pas de travail d'ici quelques semaines, il essaiera en Turquie nous dit-il.

    Comment l'aider ?
    - si vous connaissez une ferme ou une communauté pouvant l'accueillir en Turquie, écrivez-nous !
    - aidez-le financièrement, cela lui servira à payer un loyer, se nourrir, se reconstruire. Merci !

  • Septembre 2015

    Après des semaines de recherche, nous avons enfin trouvé une solution d'hébergement pour Suleiman !
    Une ferme a accepté de l'accueilir et peut-être même de le payer. Il s'agit d'une ferme qui fait de l'argiculture biodynamique et élève des moutons. La région est rude l'hiver mais Suleiman est très heureux de pouvoir retrouver une vie sans danger et rejoindre un projet agricole. 
    Il a traversé la frontière hier, à l'aide d'un passeur (plus de 15 heures de marche dans des conditions très dangereuses).

  • Février 2016

    Voilà 5 mois que Suleiman est arrivé en Turquie, il parle quelques mots de Turc, s'est familiarisé avec sa nouvelle ferme et se sent désormais 'presque chez lui' !
    La propriétaire de la ferme lui verse un salaire et a même proposé à son frère de rejoindre la ferme.

  • Avril 2016

    Suleiman est maintenant indépendant !

    Suleiman a pu se reconstruire. Il gagne maintenant sa vie indépendamment et Nazra Syria n'a donc plus besoin de le soutenir financièrement. Nous continuerons cependant de prendre de ses nouvelles régulièrement.

    Parce qu'il est important de parler des histoires qui marchent et parce que nous y avons travaillé plusieurs mois, nous avons retracé sa vie en vidéo. Diffusez autour de vous !


  • Janvier 2018

    Suleiman vient de se marier !

    Sa femme est syrienne. Ils se sont connus en Turquie il y a quelques mois. Leur objectif serait de reprendre la gestion d'une ferme ensemble, mais en attendant, ils vont s'installer avec la famille de Suleiman, en banlieue d'Istanbul. 

    Souhaitons-leur beaucoup de bonheur! 



  • 6 novembre 2018

    Suleiman est papa !


    C'est une fille, son nom est Inès. 
    Sa femme a accouché à Antakya (dans le sud de la Turquie) où elle a de la famille. Elle montera à Istanbul dans quelques semaines lorsque Suleiman aura trouvé un logement décent pour l'hiver.

    Cette petite est leur nouvel espoir. Ils sont très heureux