Basma et ses enfants

 
Pour l'aider, cliquez ici.

  • Avant la guerre

    Basma se marie en 2008. Son mari est mécanicien.

  • 2009

    Naissance de leur première fille

  • 2011

    Naissance de leur deuxième fille.

  • Novembre 2012

    Novembre 2012

    Le mari de Basma est kidnappé par un groupe armé non identifié. Basma vit une période de stress intense car il lui faut trouver l'équivalent 2100€ pour faire libérer son mari. Elle empreinte à ses amis, sa famille. Tout le village se mobilise. Son mari est libéré quelques semaines plus tard.

  • Janvier 2013

    Il devient trop dangereux de rester dans leur village. Basma et sa famille trouveront refuge dans une maison inachevée à quelques dizaines de kilomètres de leur village. Ils n’ont ni eau ni électricité.

    Ils rechargent leur téléphone portable à l'aide d'une batterie de voiture.

  • Mars 2013

    Naissance de leur 3ème fille. Leurs conditions de vie sont de plus en plus dures. Ils ne mangent qu’une fois par jour. Basma n’arrive plus à allaiter, faute de nourriture. Nazra leur envoie 1000€.

  • Août 2014

    Basma tombe enceinte (et pour son plus grand malheur se sont des jumeaux). La grossesse s’annonce difficile. Elle est hospitalisée 2 fois et finit par perdre ses jumeaux à 3 mois du terme. Nazra couvre son hospitalisation (759€).

  • Janvier 2015

    Voilà 2 ans que Basma et sa famille ont quitté leur village. Ils n'ont plus aucune économies.
    Le mari de Basma part en Turquie trouver du travail mais il rentre 2 semaines plus tard bredouille. Les Syriens sont nombreux en Turquie et sont souvent victimes de racisme... Il va donc reprendre son activité de mécanicien en espérant pouvoir en tirer quelques revenus, mêmes minimes.

  • Avril 2015

    Basma est très faible dernièrement. Elle souffre de maux de tête et de ventre. Elle est mise au repos pendant que sa mère s'occupe de ses 3 filles.

  • Juin 2015

    Basma va mieux. Elle doit cependant continuer à prendre des médicaments pour renforcer son système. Grâce à vos dons, Nazra lui fait parvenir 319€.

    Voici, à titre d'exemple, ce dont Basma et sa famille ont besoin chaque mois (en livres syriennes):
    - nourriture = 60 000
    - loyer maison = 15 000
    - bouteille de gaz (pour cuisiner) = 4000
    - médicaments pour Basma = 8000
    Total = 87 000 (soit environ 360€)

  • Septembre 2015

    Les filles de Basma se font belles pour l'Aïd !

    Oncles, tantes, cousins, toute la famille se retrouve cette semaine pour fêter l'Aïd. Malgré la guerre, leur parents vont tenter de faire quelque petits cadeaux et repas de fête. Plus d'informations (repas, photos) bientôt.

  • Octobre 2015

    Basma est enceinte de 3 mois. Ce n'était pas voulu...
    Cette fois-ci, ce sera un garçon. Elle a très peur que sa grossesse n'arrive pas à terme ou lui prenne ses dernières forces (étant très faible physiquement).

  • Mars 2016

    Vous êtes nombreux à demander à quoi ressemble le quotidien aujourd'hui en Syrie. Voici un aperçu de la maison de Basma. 

    Le Sud d'Alep - où ils habitent actuellement - est encore relativement préservé des bombardements mais les conditions de vie sont sommaires: pas d'eau courante et très peu d'électricité.

  • 17 avril 2016

    Bienvenu au bébé Ryad !

    Après une grossesse difficile, Basma vient de donner naissance à un petit garçon. 
    L'accouchement s'est relativement bien passé mais elle sort le jour même l'hôpital (afin de limiter les frais). Plus de nouvelles dès que possible.

  • Novembre 2016

    Déménagement

    Basma et sa famille doivent déménager une seconde fois car les propriétaires souhaitent reprendre leur maison.

    Le nouveau logement qu'ils ont trouvé est inachevé et mal isolé mais ils s'estiment heureux car de nombreuses familles cherchent à se loger dans la région et il n'est pas facile d'avoir un toit...

  • Mars 2017

    Scène de vie quotidienne

    Grâce à l'aide de Nazra, Basma vient d'acheter des nouveaux pyjamas à ses filles âgées de 8, 6 et 4 ans.

    Son mari souffre d’une inflammation au genou depuis quelques mois (ce qui réduit sa capacité de travail) Nazra les aide également à couvrir les frais médicaux (radios et traitement).

  • Janvier 2018

    Une vie sous tente

    Basma et sa famille doivent déménager une nouvelle fois. Leur région devenue trop dangereuse (bombardements, enlèvements). Ils trouvent refuge dans un camp dans le nord du pays. Les conditions de vie sont très précaires et ils doivent même payer pour avoir une tente.

    Basma aimerait aller en Turquie mais depuis plusieurs mois la frontière est fermée. Ils n'ont aucun autre endroit où aller.

  • Mars 2018

    Nouvelle tente

    Basma et sa famille ont dû quitter la tente qu'ils louaient car son propriétaire est revenu. Fatigués de n'avoir ni stabilité ni sécurité, ils décident de construire leur propre tente avec l'aide financière de Nazra (100€).

    Après plusieurs jours de montage, les voici dans leur nouvel habitat. Cliquez sur l'image ci-dessus pour voir la vidéo

  • Octobre 2018

    Retour à l'école

    Grâce aux fonds récoltés par Gianluca pendant sa course à vélo (voir ici), Basma a pu scolariser à nouveau ses 3 filles, leur acheter des fournitures scolaires et de nouveaux habits.

    Elles adorent l'école !
    Inès, sa fille aînée, est debout à droite sur la photo.